V

Vadgelmir : "Crieur du Gué" : Fleuve qui punie les menteurs.

Vafrlogi : "Feu Tremblant" : Le nom du mur de flammes encerclant la demeure de la Géante Gerdr.

Vafthrudnir : "Fort à l'Embrouille" : Vafthrudnir était un Géant de la glace doté d'une immense sagesse qu'il aurait acquise en consultant le royaume des morts ayant été ressuscité. Odin, curieux, voulu se comparer à lui et le recontra déguisé. Il défia alors le légendaire "Maitre des Enigmes" sur les temps passés, présents et futurs. Aprés avoir échangé un répertoire surnaturelle de connaissances, le Géant fut vaincu par Odin, ce dernier lui posant une question insoluble.
En effet, il demmanda à Vafthrudnir ce qu'Odin avait mumuré à l'oreille de son fils Balder, assassiné. Le Géant ne put répondre à la question dont la réponse était sans nul doute que le pére de Balder lui assura qu'il ressusciterait aprés le Ragnarök. Reconnaissant sa défaite Vafthrudnir dit ces mots : "Ainsi, je me suis mesuré à Odin, qui demeure le plus sage"…

Vagnophtus : Un Géant. Son nom Noroit signifierait "Tête de Phoque ?" - Vagnhöfdi -

Vala : Vala était une prophétesse hystérique et délirant récitant le Volupsa, le premier chant de l'Edda.

Valaskjalf : (Hall-des-Occis) Le Palais où Odin reçoit les guerriers apportés par les Valkyries au Valhalla.

Valfadir : (Pére-des-Occis) Un autre nom du Dieu Odin.

Valhalla : (Hall-des-Occis) Le Valhalla est le Palais des Morts où les Einherjars ("les héros morts") résident aprés avoir été choisis par Odin et les Valkyries. Ce palais bâti par Odin est composé de 540 portes ! Les chevrons sont des lances, les murs sont recouverts de boucliers et les bancs d'armures de plates.
Les nouveaux Einherjars passent d'abord par la porte Valgrind ("la porte à barreaux des morts") si du moins ils arrivent à en franchir le chemin y accédant bourré d'obstacles dont une puissante riviére d'air et de vents. Une fois pénétré au Valhalla, les "hommes tués à la guerre" s'y entrainaient sans relâche, ressuscitant le soir pour le banquet et recommençant inlassablement le lendemain. Les servantes de leurs repas étaient les Valkyries qui chaque jour amenaient d'autres guerriers. Parfois les fils d'Odin, Hermod et Bragi escortaient les plus braves guerriers jusqu'à Odin pour qu'ils les saluent.
Ce palais n'avait été construit qu'en vue du Ragnarök pour qu'Odin y dresse une armée même s'il savait qu'il était vain d'espérer vaincre les Géants, au moins beaucoup périraient quand même….
Cette dermeure est situé à Gladsheim dans l'étincelante crique de Glesir et est entourée de puissants murs d'enceinte recouvert de métaux précieux. Un loup en gardait l'entrée Ouest et un aigle rôdait sur les autres issues.
Enfin, au Ragnarök, les portes s'ouvriraient chacunes sur 800 guerriers les franchissant épaules contre épaules, ce qui laisse imaginer l'effectif impressionnant de cet armée !
Notes : Ce paradis guerrier explique pourquoi le culte d'Odin fut aimé par les soldats du Danemark et du Sud de la Norvége ainsi que de la Suéde où vivaient les plus puissants et violents combattants. Autres noms : Walhalla, Valholl.
Vieux Nordique : Valhöll. Prononciation : "val-hal'-uh".

Vali : Peu de traces de l'histoire de Vali subsistes. On sait qu'il fut le fils d'Odin et de sa maitresse, la Géante Rind. Il ne lui fallut qu'une seule journée pour prendre une taille adulte et accomplie sa destinée ! Cette dernière était de tué Hod, l'assassin de son frére Balder comme le prédisait la prophétie : "A l'Ouest, Rind donnera naissance à Vali. Et une nuit, il vengera le fils d'Odin. Il ne se lavera pas les mains, ni ne peignera ses cheveux jusqu'à ce que le meurtrier de Balder brûle au bûcher"….
Notes : Il survivra avec son demi-frére Vidar au Ragnarök et parcourera l'herbe verte du monde du Renouveau.
Vali : Vali est également le fils de Loki qui lors du châtiment de son pére sera transformé en loup par Odin et qui ira dévorer immédiatement son propre frére, Nari. (Voir Loki).

Valkyries : (Désignant-Ceux-Qui-Doivent-Mourir) Les Valkyries, dites de filles d'Odin, étaient des vierges accompagnant Odin dans la Chasse Sauvage à la quête de héros morts au combat. Leur mission était de sélectionner les Einherjars pour les emporter au Valhalla en vue du Ragnarök. Elles chevauchaient de superbes étalons nacrés qui étaient la personnification des nuages. Leur crinière mouillée répandait une rosée fertile sur la terre mais leurs ailes emmenés même leurs maitresses sur les mers où elles appelaient les marins pour les rejoindre.
Cependant cette version idyllique des Valkyries ne doit pas cacher leurs origines sanguinaires qui les présentent comme des créatures redoutables ivres de tueries et de carnages telles des amazones sauvages ou des Déesses sanguinaires ayant plaisir à s'enivrer de la vision des membres arrachées et des blessures gorgées de sang. Et ces funestes esprits démoniaques tuaient les guerriers parfois elles-mêmes pour les choyer au Valhalla ! Là, elles se présentaient comme des gracieuses vierges aux longs cheveux blonds coiffés en chignon. Elles étaient vêtues de larges et amples robes de cérémonies pour servir la viande et l'hydromel aux guerriers fatigués.
Outre leur quête de guerriers, elles étaient aussi les messagers d'Odin et elles parcouraient les cieux armés de lances et e casques sur leur chevaux ailés (ou parfois des cygnes, voir des dragons ailés), leurs armures formant parfois d'étranges lueurs, les "lueurs Nordiques", en fait, les aurores boréales.
Notes : C'est plus tard, dans les mythes Scandinaves que les Valkyries furent présentées comme des femmes à la peau blanche estompant leurs cruautés ancestrales. La Saga des Volsung et du Niebelungenlied renchérirent leurs traits attirants, les Valkyries Brynhilde ou Gudrun étant même amoureuses bien que maudites. Beaucoup d'autre s'éprirent des hommes et certaines furent même capturées, mais ces mythes ne font qu'adoucir les véritables démons de la mort qu'elles étaient…
Même leurs noms est significatifs : Hurlante, Criante ou Furieuse. Autre nom : Walkyrie. Vieux Nordique : Valkyrja. Prononciation : "val-keer'-eez".

Vanadis : "Dises des Vanes" : Surnom de Freyja.

Vanaheim : (Terre-des-Vanirs) Vanaheim est le monde des Dieux Vanes situé au plus haut niveau des Neuf Mondes à côté d'Asgard.

Vanes : (ou Vanirs) Les Vanes étaient originellement un goupe de Dieux et Déesses de la fertilité et de la nature sauvage, les ennemis d'armes des Dieux guerriers Aesiriens. Ils sont considérés comme les porteurs de jeunesse, de la santé, de la fertilité, de la chance et des richesses, ainsi que des maitres de sorcellerie. Ils vivent à Vanaheim.
Ils s'affrontérent avec les Aesirs pour asseoir une suprématie Divine mais cette unique guerre entre les Dieux tourna court, les Ases et les Vanes ne pouvant se départager. Ils décidérent alors d'une trêve et pour sceller ce pacte de paix, ils décidérent d'échanger certains d'entre-eux. Ils envoyérent Njord, Freyr et Freyja chez les Ases et ces derniers leurs donnérent le simplet Honir et Mimir à la place de Kvasir également cédé aux Aesirs. Cet échange provoqua alors leur colére et ils décapitérent Mimir et envoyérent la tête à Asgard. Toutefois le conflit en resta là et la guerre fut terminée.
Peu à peu leurs influences s'estompa et leurs histoire se perdit à jamais, masquée par celle des Ases.
Notes : La distinction entre ces deux branches divines a toujours été ambigu même du temps où ils étaient priés. Les théories des textes du XIIéme siécle rassemblaient par Snorri Sturluson soulévent l'hypothése que les Ases proviendraient en fait d'Asie. Thor aurait été le petit-fils du roi de Priam de Troie et Odin son descendant de la XII éme génération !
Enfin, les Vanes auraient été les géniteurs des hommes vivant sur les bords du fleuve Don, appelé également Vanaquisl, mais ces hypothéses ont été abandonnés étant fort peu probables. Les Vanes résideraient également à Thule.
Remarque : Les vanes furent toutefois loués par les fermiers appréciant la fécondité de Freyr, Freyja et Njord. D'ailleurs le mot "Vanir" pourrait dériver du Vieux Nordique "Vinr", signifiant "amis".

Var : Var est la déesse des mariages et des pactes d'unions. Elle écoute les serments faits et promis entre les hommes et les femmes, ces déclarations étant appelés "Varar". Elle fut craint comme une Déesse capable de provoquer de terribles vengeances à qui osait usurper les Varars.

Vardlokur ou Vardlokkur : Chant destinée à conjurer (Loka) ou à charmer (Lokka) les Esprits-Gardiens "Verdir" (Vördr au singulier). C'est plutot un rôle joué par les femmes usitant le Seidr.

Varar : Les Varars étaient les pactes d'union placés sous le sceau de la Déesse Var.

Vartari : "Lanière" : Ce sont les lacets dont les Nains se servirent pour coudre les lévres de Loki. (Voir Loki).

Ve : Un Ve était un lieu saint ou sacré voué au culte Germanique.

Vé : Vé, ancien Dieu loué en Scandinavie, était le frére d'Odin et de Vili, les enfants de Bor et de la Géante Bestla. Son grand-pére est le Géant Buri qui naquit d'Audhumla. Les trois fréres bien qu'ayant du sang de la race des Géants ne supportaient pas le vil Ymir et finirent par le tuer, façonnant alors les Neuf Mondes à partir de son corps. Ils furent également à l'origine du premier couple d'humains en insufflant la vie dans deux rondins de bois échoués sur une plage, Vé leur offrant les sens.
Notes : Certaines versions le présentent sous le nom de Lodur ou Lothur et avec ses fréres, il aurait crée 12 Mondes…

Veau de la Brûme : Voir Mokkerkalfi.

Vecha : Une guérisseuse qui soigna Rind tombé malade, en fait Odin déguisé. (Voir Rind).

Vedfolnir : (Couvert-de-Cendres-par-le-Vent) Vedfolnir est le nom du faucon qui se trouve entre les yeux de l'aigle niché à la cime de l'If Yggdrasil.

Vegtam : (Familier-des-Chemins) Un autre nom d'Odin qu'il se donna lorsqu'il interrogea la voyante Vala avant la mort de Balder.

Venom (Vallée de) : La Vallée de Venom à l'Est de Jotunheim où se trouve la rivière de Gruesome.

Veratyr : "Dieu des Hommes" : Surnom d'Odin en rapport avec Ask.

Vervandi : ("Ce-Qui-Est" ou "le-Présent") L'une Nornes symbolisant le présent sous les traits d'une femme mature. Autre nom : Vervande. (Voir Nornes).

Vestri : (Ouest) Un des quatres nains qui soutient la voute céleste, en fait le crâne d'Ymir.

Vidar : Il est le fils d'Odin et de la Géante Grid (ou Gridr) et fut le Dieu du silence et de la revanche, le second Dieu le plus fort de tous. Sa demeure à Asgard est Vidi, un lieu de calme et de paix.
Lors du Ragnarök, son pére fut tué par Fenrir, déclenchant sa colére. Il se mesura au monstre à mains nues et il coinca son pied dans la mâchoire inférieure du loup gràce à sa chaussure magique. Il saisit alors la mâchoir supérieure d'une main et lui arracha les entrailles de l'autre.
Notes : Son nom aurait été choisi par rapport au fait qu'il déchira le mal en deux. A noter également qu'il sera l'un des Dieux majeurs dans le Monde du Renouveau, une fois crée…

Vidblainn : "Bleu Intense" : Nom du troisiéme plan du Ciel. C'est là que l'on trouve Gimlé "Abri du Feu", plus brillante que le Soleil. Vidblainn est la résidence cachée des Elfes de Lumière.

Vidfinn : Vidfinn était le nom du pére des enfants Bil et Hjuli enlevés par Mani et emportés sur la Lune.

Vidi : La demeure de Vidar à Asgard, un lieu de calme et de tranquilité.

Vidofnir : Le coq perché sur les branches de l'arbre Yggdrasil. (Voir Yggdrasil). Il ne peut-être tué que par Laevateinn "Rameau invisible" engendré par Lopt (Loki).

Vidolfr : "Loup du Bois" : Ancêtre de tous les Mages et Voyants. A noter que Viit (dans Viitolfr) signifie la "Science de la Magie"… Cf Vilmeidr.

Vierges du Rhin : Les Vierges du Rhin étaient des sortes de fées éthérées habitant les lacs et les riviéres en hiver, peuplant les forêts en été. Les couleurs des euax reflétaient l'humeur de ces nymphes, devenant noir lorsque le facétieux Loki s'empara de leur or…

Vighugr : (Esprit-de-Lutte) Le Vighugr était la fureur de vivre et l'esprit de corps symbolisant la psychologie Nordique du Wyrd où l'être se fait l'agent volontaire et lucide de l'inévitable. Ce n'est pas un esprit de fatalité mais au contraire un respect du sacré et de la vie.

Vigrid : (Lieu-de-Combat) C'est la plaine où devait se tenir le Ragnarök et ces 120 lieues de côté furent entiérements recouverts de combattants lors de l'ultime bataille !

Vili : "Volonté" : Vili est le fils de Bor et Bestla, ses fréres étant Vé et Odin. Il les aida à tuer Ymir et apporta l'intelligence et l'émotion au premier couple humain. Note : Vili est loué en Scandinavie et il porte le nom d'Hoenir dans un poéme Islandais. (Voir Odin, Vé).

Vilmeidr : Autre personnage à l'origine de tous les Mages avec Vidolfr.

Vimur : Le fleuve franchi par Thor en visite chez le Géant Geirrödr.

Vindr : "Vent" : Un Géant, fils de Fornjotr, et donc frére d'Aegir et d'Eldr. Peut-être Kari également…

Vindsval : (Fraicheur-du-Vent) Vindsval est le Pére de l'Hiver.

Vingir : Vingir était un esprit de la foudre apaisant le jeune Thor à la demande de sa mére. La seconde nurse étant Hlora. (Voir Hlora et Thor).

Vingolf : Demeure des Déesses dans l'Asgard.

Visnir : La riviére que traverse Thor pour rejoindre le Géant Geirrod où il faillit se noyer. (Voir Geirrod).

Vitki ou Vitkar : "Maitre des Runes".

Vra : Vra était une servante de Frigg qui écoutait les serments et punissait les parjures.

Volsung : Volsung est un des plus jeunes personnages de la mythologie Germanique et aurait été un descendant d'Odin.
C'est au mariage de Signy, la fille unique de Volsung, unie de force avec le Roi Goth Siggeir qu'un étranger borgne se méla aux convives.En fait cet homme n'était autre qu'Odin qui s'enquit d'enfoncer, dans un chêne, une épée jusqu'à la garde en clamant que celui qui parviendrait à l'ôter deviendrait invulnérable au combat.
Le Palais de Volsung était effectivement bâti autour d'un chêne sacré montant jusqu'au plafond, confondant ses branches aux poutres.
Volsung demanda alors à Seigger de tenter ce défi, il échoua. Les enfants de Volsung, les dix princes, échouérent sauf le cadet d'entre-eux qui parvint à le retirer. Son nom était Sigmund et il refusa de se séparer d'un tel artefact lorsque Seigger lui demanda. Ce dernier partit, ivre de colére, et malgré les avertissements de sa femme qui s'enfuit un jour de l'emprise de son époux, les princes de Volsung tombérent dans une embuscade. Neuf fils et Volsung lui-même tombérent sous les crocs d'un loup qui venait chaque nuit dans la forêt où ils avaient été attachés aux arbres.
Signy sauva toutefois Sigmund en le recouvrant de miel et que le loup lécha avant que le cadet des princes de Volsung ne lui arrache la langue avec ses dents !
Sigmund et sa soeur préparérent alors pendant des années leur vengeance. Cette dernière trompa même la vigilence de son frére en couchant avec lui pour concevoir un fils au seul sang royal qui fut nommé Sinfiotli et confié à Sigmund.
Ils décidérent alors de tuer l'époux de Signy mais échouérent et furent capturés. Pourtant l'épée d'Odin les libéra et ils incendiérent le palais du Roi Goth. Quand ils trouvérent Signy, celle-ci ne pouvait être sauvée et avant de mourir dans les flammes de son donjon, elle révéla la paternité de Sigmund…
Notes : Sigmund eut un autre fils, le légendaire Sigurd. A noter que Garm, l'épée d'Odin planté dans le chêne n'est pas sans rappelé dans le mythe d'Arthur, la fameuse épée Excalibur.

Volund : Un autre nom de Wayland dans l'Edda. (Voir Wayland).

Volupsa : Le premier chant de l'Edda.

Volva : Le nom donné aux voyantes. (Origine ?).

Vor : Vor fut une déesse du mariage et des contrats où nul ne pouvait mentir sur les clauses tant était grande la sagesse de Vor. Elle fut également la Déesse de la fidélité entre les femmes et les hommes.
Note : Il est possible que Var et Vor soit la même Déesse…

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License