Peuples Germains

Cet article se divise en deux parties, l'une traçant les Trente peuples les plus représentatifs du monde Germain et une plus historique et globale…


Pourquoi les « Trente » ou La Ligue des Trente ?
Pourquoi pas moins ou plus ? En fait cette expression est complètement arbitraire car elle est liée aux sources incomplètes et fragmentaires à propos des peuples Germains. Les Germains n’étaient pas composés de « génotypes » caractéristiques ou dits « purs ». Ces thèses n’ont aucun sens car les Germains se formèrent au travers des siècles entres migrants, autochtones, Celtes, Slaves ou Scandinaves entre-autres.
Malgré même certaines coutumes semblables et une culture des Runes commune, les différences entre les peuples ou communautés de Germains étaient grandes, physiques ou sociétales. D’ailleurs beaucoup de clans et de « petits » peuples se perdirent dans l’Histoire en étant regroupés dans les grandes « nations » Germaines (Francs, Alamans, Goths, Anglo-Saxons, Suèves ou Thuringes). De plus l’imprécision des mémoires des voyageurs et historiens d’alors et le temps aura œuvré à beaucoup de confusion.

Ainsi donc à partir de ce postulat, liberté à été prise d’extrapoler (néanmoins avec rigueur) et d’isoler une période et un contexte.
La période choisie est celle la plus proche des premiers peuples Germains couvrant une amplitude du 1er Siècle BCE au IIIème Siècle CE avant les grandes migrations. Cet « âge d’Or » imaginaire est assez Antique pour s’intéresser aux peuples les plus proches de la culture Germanique et assez étendue pour qu’on en ait eu des traces historiques écrites…
Enfin le contexte est celui du « cœur » de la Germanie naissante et donc la plus palpitante car encore la plus proche des « Clans » antiques conquérants. Mais cette période est également celle des luttes de territoires, des alliances, des inimitiés, du développement de la Route de l’Ambre, des premiers Limes et du combat contre l’Empire Romain. En outre c’est au sein de la Forêt Hercynienne, des frontières du Rhin et du Danube, les contours de la Germanie dans sa période la plus définie et cohérente avant qu’elle ne disparaisse par les guerres intestines, les conquêtes et replis Romains, les grandes migrations dites « Barbares » et l’envahisseur Huns…

Les « Trente » sont ainsi les peuple Antiques ayant traversés cet « Age d’Or » de la Germanie et qui symbolisent ou représentent au mieux cette dernière par leurs actes ou par leur présence ayant laissés une trace dans l'Histoire, réelle, légendaire, symbolique ou imaginaire. Chacun d’eux sera présenté selon cette idée.

Tongres : « Les Premiers Frères »
Cimbres : « Les Seigneurs Cimmériens »
Teutons : « Les Chevaliers de Sigrdrifa »
Ubiens : « Les Traîtres du Foedus Germains »
Ampsivariens : « Les Indécis du Destin »
Chauques : « Les Marins des Limes »
Estes : « Les Faiseurs d'Or Rouge »
Foses : « Les Egarés de la Germanie »
Bructères : « Les Fous Rhénans »
Tenctères : « Les Centaures du Rhin »
Tubantes : « Les Loups Barbares »
Gépides : « Le peuple aux milles Légions »
Hermundures : « Les Aïeux Alamans »
Sicambres : « Les Ancêtres Francs »
Suèves : « Les Anciens Frères »
Thuringes : « La dernière Nation »
Hérules : « Les Corsaires de la Mer Noire »
Marcomans : « Les Graveurs de Runes »
Bataves : « Les Braves Fédérés »
Vandales : « Les Conquérants de la Peur »
Lètes : « Les Esclaves de Rome »
Chérusques : « Les Insoumis d'Arminius »
Saxons : « Les Résistants Païens »
Quades : « Les Vigies du Danube »
Goths : « Les Empereurs de l'Est »
Lombards : « Les Elus des Dieux »
Burgondes : « Les Maudits de l'Or du Rhin »
Frisons : « Les Pirates du Nord »
Niflungar : « Les Fantômes des brumes »
Chattes : « Les Gardiens-Einherjars »




liste non-exhaustive et forcément incomplète ou partielle des principaux peuples Germains

Adrabaecampi Alamans Ambrons Ampsivariens Angles Anglo-Saxons Angrivariens Armalauses Atuatuques Aviones Bastarnes (et Peucins) Bataves Bructères Bucinobantes Burgondes Chamaves Chattes Chauques Chérusques Cimbres (Cimmériens ?) Condruses Eburons Estes Foses Francs Frisons Gépides Goths Hermundures Hérules Ingvaeones Jutes Juthunges Lentiens Lètes Lombards Marcomans Mattiaciens Naristes Némètes Ostphales Ostrogoths Pémanes Quades Reudignes Ruges Saxons Semmons Sicambres Skires Suardones Suèves Tenctères Teutons Thuringiens Tongres Tubantes Ubiens Usipiens (Usipètes) Vandales Vangions Warnes (les Varins) Westphales Wisigoths

Grandes Nations Germaniques ou Communautés

Alamans
Anglo-Saxons
Francs
Suèves
Thuringes
(Lètes)

Classification par origines Germaniques

Germains du Nord (Scandinaves, Nordiques, Septentrionaux)

Goths

Germains de l’Ouest (Occidentaux)

Germains du Rhin (Rhénan ou de Rhénanie… deviendront les Francs)

Chérusques
Bataves
Bructères
Chamaves
Chattes
Ubiens
Sicambres (Sygambres et Saliens)
Tubantes

Germains de l’Elbe (… deviendront les Alamans et les Suèves)

Hermundures (et Armalauses)
Lombards
Marcomans
Quades
Semmons

Germains de la Mer du Nord (… deviendront les Thuringiens et Anglo-Saxons)

Angles
Chauques
Frisons (des côtes)
Jutes
Saxons
Warnes(les Varins)

Germains de l’Est (Orientaux)

Bastarnes
Burgondes
Frisons (du continent)
Gépides
Goths (une fois séparés en Ostrogoths et Wisigoths)
Hérules
Ruges
Skires
Vandales

--

Clans Germaniques, Tribus disparates

Atuatuques Aviones Bucinobantes Eudoses Ingvaeones Juthunges Lentiens
Mattiaciens Naristes Némètes Nuithons Reudignes
Suardones Usipètes Vangions Varasques

Peuplades simplement citées mais inconnues pour la plupart quant à leurs origines proches ou lointaines avec les Germains

Bures Cotins Gothons Halisiens Haries Helvécons
Hattuaires Hellusiens Lémoniens Lygiens Manimes
Marsignes Naharvales Oses Oxiones Sitones Suiones

Peuples contemporains des Germains (les ayant côtoyés de fait ou par actes isolés)

Alains
Avars
Bretons
Celtes
Fenni (peut-être des pré-Lapons)
Huns
Romains
Sarmates
Scandinaves
Scots
Taïfales
Varègues
Vikings

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License