Ing

Cette page contient 2 entrées à bien différencier.

Ing - Rune

Ing.jpg

ING

Sens Culturel

Divinité : Ing (ou les Hvels) Noms : Ing - Ingwaz - Ing/Yngvi - Engaz/Iggws
Sens littérale : Harmonie (Etre parfait) Lettre : Ng
Sens initiatique : L'Eveil Oett : Sixième Rune de l'Oett de Tyr
Sens de polarité : La Causalité Futhark : Vingt-deuxième Rune de l'Alphabet Runique
Sens sombre : Chaos Symboles : L'Irminsul (sa représentation) - Bracelet - Diamant

"Ing fut d"abord vu par les hommes parmis les Danois de l'Est,
jusqu'à ce qu'il traversa les flots, suivi par son char.
(tel le Soleil des terres de l'Est épousant la mer à l'Ouest)
C'est ainsi que les Heardingar nommèrent ce Héros."

web_in10.jpg

Ing est la sixième Rune de l'Oett de Tyr et la vingt-deuxième Rune du Futhark. Elle symbolise l'Harmonie et avec la perfection de l'être complet. Elle en cela une quête d'absolue et l'illustration du passage de la nature de l'Homme à celle de son essence Divine. Elle est une Rune purement spirituelle et religieuse, une sorte de voie ultime pour rassembler tous les éléments de la quête en un tout harmonieux et sensé.
Chez les Germains cette quête ultime existait. En effet nombre d'Hommes finirent par devenir des Dieux ou des Demi-dieux tels Bragi et plus encore les Einherjars, quête de tout guerrier pour atteindre l'immortalité. Cette vision de la transformation du "Héros" en "Dieu" est à rapprocher de la théorie d'Evhémère, l'Evhémèrisme. Plus naturellement elle symbolise en fait l'état fragile et harmonieux atteint parfois par la juste pensée accompagnée de l'action juste, sorte de Causalité parfaite de ses actes avec sa Foi.
Elle vient donc juste après Lagu qui montrait déjà le moyen de parvenir à cette sérénité en calmant les émotions chaotiques qui traversent l'esprit de tous. Ainsi Ing est la conséquence de la maîtrise de Lagu. Toutefois Daeg qui la suit rappelle que le Temps évolue sans cesse et que cette harmonie née du chaos finit toujours par y revenir.

Dans le Hof, Ing est lié de fait par le Dieu éponyme lui ayant donné son nom. On connaît peu de lui mais il semble avoir été un ancien "héros" ayant été déifié par les Germains de la Mer du Nord comme l'être parfait. On en fait aussi le descendant de bien des peuples, les "Dans" (Danois) en particulier. Il serait en fait une autre incarnation du Dieu lumineux, Frey. Pour donner une dimension supplémentaire à cette imagerie, on peut également associer Ing (la Rune) aux Hvels et aux Neuf Mondes qui en sont symboliquement la matrice. Les Hvels ici sont les agrégats nous composant, leur harmonie permettant à l'être d'atteindre l'Eveil, ce fameux passage de sa nature humaine à son essence divine.
Pour illustrer la Rune, le symbole de l'Irminsul aux neuf branches est bien approprié. On peut y ajouter le Bracelet en corde, noué de neuf noeuds et en cercle fermé. Enfin le Diamant donne à Ing toute sa symbolique de perfection absolue.

Ing incarne donc l'Harmonie par l'intermédiaire de l'Etre parfait et avec l'Eveil permettant d'en atteindre l'état.


Sens Philosophique

Ing enseigne que l'Harmonie vient de la réunion de tous
les Eléments nous composant autant physiquement que
spirituellement. Ainsi s'ouvre la voie à l'Eveil…


Comme on l'a vu Ing est une Rune très philosophique et liée à une Culture unique (celle de la Foi au Destin) et à des croyances spécifiques. Avant d'en aborder la particularité de sa symbolique, on peut d'abord la présenter comme "soeur" de Lagu. Rune profonde elle implique qu'avant tout mouvement ou tout acte, chacun des éléments nécessaires à leur réalisation soit préalablement réuni en une mécanique parfaite. C'est la réunion de ses paradoxes, de ses ambiguïtés, de ses dualités et de ses agrégats en une harmonie parfaite dont la somme crée une puissance plus importante que leur seule addition.
Ing pénètre donc dans la matrice même de la Causalité du triptyque "Cause-Acte-Effet" pour sinon en maîtriser le cours, au moins en donner la vision globale de sa naissance à son terme. Elle est en cela comparable au processus de Vie naissant de la réunion de facteurs multiples qui semblent chaotiques mais qui forme un tout cohérent pour créer l'existence.
Cette somme plus puissante que l'addition et cette vision plus large que chaque élément mis bout à bout est la voie de l'Eveil et de la sagesse.

A ce titre, se référer à la Symbolique Spirituel ci-dessous pour comprendre comment l'Eveil est lié culturellement aux Hvels et aux Neuf Mondes dans la Foi au Destin.

"Ô, Ing, Rune liante des Neuf Hvels-Mondes,
Je te salue, calme Glyphe de l'Harmonie.
Ton signe nous fait tous réunir en ronde,
Communiant à la folle danse qu'est la vie.

Parfois brisée par le désir d'un seul souhait
Désincarnant nos agrégats en perdition.
Ainsi, unir coeur, esprit et corps est la clé
Ouvrant l'huis des portes de la contemplation."


Toutefois l'Eveil demeure une croyance, un but ou une quête de l'impossible. C'est peut-être même dans la désincarnation de ses agrégats que l'on pourra atteindre cet état. Ainsi le Chaos d'une seule pensée peut ruiner et défaire toute une concentration mentale. Mais le Chaos et l'Harmonie sont indispensables l'un à l'autre, la forme de la Rune Ing étant ainsi toujours la même de n'importe quelle manière dont on la regarde. Elle est à cet égard irréversible et ce n'est que par la contemplation qu'on peut en saisir les différents éléments qui la composent en son sein.
Dans ce concept philosophique et métaphorique c'est donc ce sont les plans multiples du Cosmos.

"Un déplacement d'ailes de papillons peut provoquer une tempête. Ainsi briser l'harmonie créera un chaos, mais c'est du chaos seul que naît l'harmonie."
Cette pensée est là le pendant polaire de Ing qui incite à mesurer la Causalité propre à chaque destinée, même la plus infime, sous peine d'en briser l'harmonie et d'être happé par son Chaos.
Un enseignement illustré par la sagesse d'une strophe trouvée dans le Havamal :

Savoir poser les bonnes questions et parler pour leur répondre avec justesse
Sont les signes d'un homme sage :
Les hommes doivent parler des faits des leurs,
Ce qui se passe ne doit pas être caché.


Sens Spirituel

  • Symbolique spirituelle

Ing dans sa symbolique spirituelle est comme on la vu une Rune d'accomplissement et de perfection. Elle est une Rune contemplative.
Mais il est temps dans la pratique spirituelle et culturelle qui y est liée de présenter son rapport avec les Hvels (agrégats) et les Neufs Mondes du Hof.

  • Le monde d'Asgard, domaine des Ases, symbole de la Conscience, Hvel de l'esprit (Hugr).
  • Le monde de Jotunheim, pays des Géants, symbole de l'Epreuve, Hvel de l'Atavisme (Hamingja).
  • Le monde de Niflheim, lande des Glaces, symbole des Secrets, Hvel de la Mémoire (Minni).
  • Le monde d'Helheim, siège de la Mort, symbole du culte des Ancêtres, Hvel de l'Âme (Sal).
  • Le monde de Vanaheim, Halle des Vanes, symbole de l'Harmonie, Hvel du double psychique (Fylgja).
  • Le monde de Muspell, domaine du Feu, symbole de l'Energie vitale, Hvel du Souffle (Önd).
  • Le monde éthéré de Ljosalfaheim, siège des Alfes, symbole de la connaissance, Hvel de la "Substance" modelant et animant le corps physique (Hamr).
  • Le monde de Svartalfaheim, Halle des Nains, symbole de la Création, Hvel de l'Extase (Odhr).
  • Lien au Wyrd

Dans la représentation de la Toile du Destin et des Neuf Mondes, le lien Ing s'étend de Vanaheim à Asgard.
Ce lien est le seuil menant à l'harmonie de tous les agrégats de l'Homme, autant ceux anciens et originels que ceux spirituels. C'est le chemin reliant le passé à l'avenir dans l'unité.

  • Seidr

Ing est une Rune liante, une Rune de méditation et de contemplation par sa forme unique dans le Futhark. Elle est utilisée comme "Mantra" pour harmoniser et concentrer ses pensées.
Il est dés lors difficile de la graver pour provoquer le malheur. Briser l'unité ne peut qu'engendrer le chaos, sans doute pour celui visé mais aussi pour celui l'ayant blasphémé. On ne peut jamais maîtriser le Destin, encore moins quand on en cause la venue…


Ing, le Dieu

Ing (Ingui, Yngvi) est également le nom d'un dieu des Germains de la Mer du Nord, qu'il est possible d'assimiler au Frey du Hof scandinave.
Ces Germains de la Mer comprenant en leur sein les futurs anglo-saxons et ayant pour habitude supposée de déifier d'anciens héros, le Poème Runique ci-dessus nous semble moins obscur.


Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License