Gyllir

Gyllir, « Le Doré », est présenté dans les Eddas comme le troisième des fabuleux chevaux servant de monture aux Ases lorsqu’ils franchissent le pont Bifrost, eux-seuls ne s’y brûlant pas les sabots…

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License