Germanicus

Germanicus, de son non complet Gaius Julius Caesar, fut un Général brillant et Glorieux, fils de Drusus.

Né à Rome le 24 mai de l’An 15 BCE, il n’eut de cesse de faire carrière dans l’Armée de l’Empire pour être envoyé comme Général en Germanie. En fait son père qui avait été le premier à être confronté aux Germains, particulièrement les Chattes, fut repoussé par ces derniers, honteusement défait sans même combattre !
Ainsi Germanicus dut être animé d’un esprit de vengeance dont les faits ont démontré la virulence par la recherche incessante de domination sur ce peuple comme l'indique Tacite :

"Son arrivée chez les Chattes fut si imprévue, que tout ce que l'âge et le sexe rendaient incapable de résistance fut pris ou tué dans un instant !"

Adopté par l’Empereur Auguste puis par Tibère, il devint Consul en l’An 12 CE et put enfin arriver dans la cité de Colonia Claudia Ara Agrippinensium où il organisa ses plans de conquête de la rive Ouest du Rhin.
La honte de son père Drusus puis le drame catastrophique de la chute de Varus son prédécesseur le rendit bien plus prudent et efficace. Ainsi il remporta une série de victoires faisant jusqu’à plier pour un temps les puissants Chattes mais aussi les Chérusques qu’il manœuvra et soudoya habilement.
Ses tentatives de corruption alliées à son art de la stratégie lui fit capturer la femme du grand héros Arminius et il retourna à Rome en l’An 17 CE pour faire montre de son fait de Gloire ! C’est d’ailleurs suite à ces faits d’armes en Germanie qu’il reçut le nom de Germanicus.

Toutefois cette Fortune éphémère lui porta préjudice, Tibère l’écartant bien vite en l’envoyant en Orient avant de le faire probablement empoisonné car Germanicus meurt brusquement le 10 Octobre de l’An 19 CE…
Il laissa une veuve, Agrippine l’ainée et une descendance nombreuses de grands personnages, notamment Agrippine la Jeune.

Les écrits historiques démontrent bien les qualités de Germanicus et ses victoires sur les Chattes… toutefois il semble que son retour précipité à Rome n’ait pas été que sa seule volonté d’être auréolé de Gloire. Car ramener la femme d’Arminius au lieu d’Arminius lui-même reste peu éclatant.
Ainsi on en apprend plus par Tacite après que Germanicus ait investi sur des navires Romains le Rhin pour remonter le pays Chattes.

Une tempête effroyable vint à se lever, rempart toujours infranchissable comme l’avait connu Varus, Drusus et maintenant Germanicus :
Celle-ci emporta les Romains en d’autres univers !
Oiseaux inconnus, monstres marins, êtres dont on ne savait s’ils étaient des hommes ou des bêtes, choses qu’ils avaient vues, ou que, dans leur terreur, ils avaient imaginées.

Ainsi une nouvelle fois un Général Romain recula en terres Chattes… là où il est dit que l’armée de Germanicus était de 90 000 hommes ! Cette tempête eu lieu alors que cette armée était embarquée sur plus de 1000 navires sur le Rhin !
Mais comme on l’a vu Germanicus reporta ses attaques et ses intrigues sur les Chérusques au lieu des Chattes et remporta victoire, retournant à Rome sans parler de son échec…

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License