Cotins

Les Cotins sont cités dans l'oeuvre de Tacite1 comme un des peuples bordant la limite Est de la Germanie en remontant la Route de l'Ambre en direction du Nord. Ceux-là se situent aux frontières du pays des Marcomans et des Quades.

Tacite les présente comme parlant le Gaulois, ce qui les rapprocheraient donc des Celtes. Il renforce d'ailleurs son propos en soulignant qu'ils ne sont en rien des Germains.
On apprend d'eux qu'ils ne vivent que dans des terres encaissées et inhospitalières entres plusieurs peuples. Ils sont sous tribut des Sarmates et des Quades et exploitent des mines de fer, sans doute asservis à cette tâche honteuse par exemple pour les Germains.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License